Ki news dans bazaar? (par Ponpon) 

“.....gouvernement pas finne mette frein à so banne dépenses exagérer..... li pé continuer recrute voleur et violeurs comme so conseiller..... ministres pé continuer voyager dans gros/gros limousines..... gouvernement malhonnête quand li pé dire nous faire sacrifice.....”

MANON: Haye, Ton Gaston. Bonjour. Ki nouvelles? Ki finne arrive ou coumme-sa? Ou pé traine ou li-pieds pou marcher? Moi aussi, mo dans même problême. Mo pas 100% fit. Mo pas pé capave marche normal.

TON GASTON: Bonjour, Manon. Zaffaire pas trop bon. Pas éna la fièvre, mais mo deux li-pieds pé continuer faire mal. Dans bazaar, Cupidon pé dire moi ki après ène la fièvre Chikungunya, douleur dans li-pieds et banne joints capave rester pendant plusieurs mois. Mo content marcher. Mais dépi la semaine dernière, pé bizin prend bus dépi ène bus-stop pou alle dessane lors ène lotte bus-stop. Problème là pli grave le matin quand to lever. Pas conné quand sa douleur-là pou arrêter.....

MANON: .....même zaffaire finne arrive moi. Parfois, mo penser ki plutôt la fièvre-là ti pli bon. Dans salon coiffeur, Baron dire ki tous banne dispensaires et casualty dans l’hôpital déborder avec dimounes malades. La plipart pé souffert la fièvre. Docteur Soondron dire ki à part panadol et paracetamol — pas éna lézotte médecine pou calmer douleur li-pieds. Couma dire pé passe par ène l’épidémie. Dans chaque famille, dimoune finne trappe sa la fièvre-là. 

TON GASTON:  Mahaton aussi dire ki situation dans dispensaire et l’hôpital bien-bien grave. Nous pas pé inclure sa quantité dimounes ki alle guette banne docteurs privés. Cabinets banne docteurs renommé pé déborder. Mme Sharon dire ki bien bizin informe l’organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève. D’après li, éna ène gros problème dans so bureau à Maurice. Li paraitte ki gouvernement pé contrôle sa bureau OMS là, à Port-Louis.

Pou ki raison gouvernement pé cachiette information lors la fièvre.....

MANON: Mme Sharon éna 100% raison. Li finne bien dire ki bizin informe directement OMS à Genève sans passe par so bureau ici. Sinon, couma capave explique autant dimounes pé souffert — banne dispensaires / casualty l’hôpital / cabinets docteurs privés / tous pé déborder avec dimounes malades? Ki qualité la fièvre sa? Après tout, beaucoup touristes pé peur pou vinne Maurice. Déjà nombre touristes finne baisser. Dans certains grands l’hôtels, nombre touristes finne baisser par plisse ki 50%. C’est à dire, banne touristes étrangers bien informé lors sa la fièvre-là à Maurice.....

TON GASTON:  .....mais oui, sinon pou ki raison zotte nombre pé continuer baisser? A la Réunion — à côté avec nous — ti éna plisse ki 250 000 dimounes ti affecter. Plisse ki 155 malades finne mort. L’industrie touristes finne à génoux là-bas. Nous finne déjà discute lors sa sujet-là. Pour l’industrie touristes pas grainer / pas à génoux / pas faire la perte / gouvernement pé cachiette beaucoup chiffres et information. En tout le cas, zotte pé jouer avec di-feu, avec la vie et la santé dimounes, mauriciens aussi bien ki étrangers. Sa façon banne dispensaires et casualty l’hôpital pé déborder et dimounes pé en colère — marquer garder, tôt ou tard pou éna gros problème là-bas. Quand dimounes malades / quand l’esprit chauffer — bizin faire bien-bien attention.

MANON: Même logique constater par Kwon et Yvon dans salon coiffeur. Zotte dire avant deux/trois semaines pou éna mari l’amerdement dans l’hôpital. Ou conné ou-même — dimoune vinne mari sensible quand zotte proche tombe malade. Pou ène oui ou pou ène non — zotte tire conclusion brite. Zotte pou rode ène bouc-émissaire. Zotte pou éna tendance blame docteur-là même. Attention ène bagarre. Quand la tête chauffer.....

TON GASTON:.....n’importe ki zaffaire capave arriver. Mahaton pé raconte ène incident ki li-même ti témoin dans casualty. Ene ti-zenfant 4 ans tipé mari souffert. So banne parents finne mette la-queue couma tous lé-zotte. Ine attane pendant plisse ki ène heure-temps. Zotte finne bizin protester violemment. Heureusement, la police finne comprend. Sinon, beaucoup dimounes ti mari enrager. Combien incident violent pareil éna dans banne casualty tous les jours? Mo full d’accord avec ou. Capave nous pé dirige vers ène mari soulèvement. Bizin faire bien-bien attention. En tout le cas, c’est banne docteurs et infirmiers dispensaires / l’hôpital ki pou bizin paye les pots cassés.

Pays dans mauvais difé..... cotte passé — dimoune pé plaigné / pé jouré

MANON: Dans salon coiffeur, ti éna six dimounes — Kwon, Baron, Dr Soondron, Baldawon, Louison et moi. Tous les six d’accord ki situation bien-bien grave à Maurice. Chacaine finne ajoute so boutte. En général, mo résume li pou ou, séki zotte finne dire. “Maurice déjà dans ène dépression économique. Situation économique li bien-bien grave. Cotte passer — dimounes pé plaigner. L’argent bien-bien misère. Lors chaque 10 dimounes, sept endettés. C’est-à-dire, 70% population doit l’argent. Ena pé bizin vanne la terre . la-caze / l’auto / mobylette, etc. — pou ramasse l’argent — pou roule la cuisine. Pli jours pou passer; pli l’argent pou vinne misère. Parseki pas éna gros l’investissement. Pas éna création l’emploi. Gouvernement pé continuer gaspille l’argent. Banne ministres pé continuer faire bal. Zotte pé continuer croire ki pays pou zotte.....

TON GASTON:  .....mo arrête toi. Dans bazaar aussi, même raisonnement pé aller. Coût la vie finne augmenter. Banne prix pé continuer monter. Gouvernement dire péna l’argent dans la caisse pou paye travailleurs. Par contre, zotte pé dépense l’argent bona-vini. Zotte pé continuer recrute tous qualités conseillers. Ena ki finne faire viol et ki ti coquin finne recruter dans bureau Premier ministre. Ministres pé continuer voyage dans belle-belle limousine. Zotte pé continuer voyager, alle dans banne missions soi-disant. Fraude et corruption pé continuer augmenter pareille couma banne prix pé monter. Jeunes pas éna travail. C’est clair ki tôt ou tard pou éna ène mari bouleversement. Marquer-garder — sa bouleversement là pé vini avant l’année prochaine — peut-être avant décembre sa l’année-là même.

Ena trop beaucoup vendeurs / traîtres / Judas et transfuges dans pays

MANON:  Gouvernement pé trop faire. Ou capave croire. Pé donne travailleurs seulement Rs 135 compensation par mois. En même temps, zotte pé continuer bangole l’argent public. Zotte pé continuer amuser / manger-boire / voyager. Malheureusement, éna trop beaucoup Judas / vendeurs et traîtres dans sa pays-là. Ena trop beaucoup division parmi banne syndicalistes et journalistes. Autrement, longtemps zotte tipou capave graîne sa gouvernement-là Avec l’argent, gouvernement finne acheter trop beaucoup dimounes.

TON GASTON: Gouvernement éna mari chance. L’opposition finne casser boutte par boutte. Beaucoup pé mette la queue divant bureau Premier ministre pou gagne ène ti faveur. To éna 100% raison quand to finne dire éna trop beaucoup vendeurs / traîtres / transfuges / Judas. Ki bizin faire? Continuer assizer et guette tamasha? Continuer critiquer sans faire narien? Bizin faire kit-chose. Mo di-sang bouille quand mo trouve dominère.

MANON: Mo full d’accord avec ou — bizin faire kit-chose. Mo pé attane réaction banne travailleurs et syndicalistes astère. Zotte pé alle vers ène manifestation divant l’Hôtel du gouvernement. Mo espérer tous banne syndicats pou vinne ensemble. Personne pas pou vendé. Bizin guette rôle banne syndicalistes ki ti travaille comme agents / comme facteurs / pour l’Alliance Sociale dans dernier élections. Ena ti alle décore Navin Ramgoolam juste avant meeting 1er mai sa l’année-là. Si tous sa banne syndicats-là grouper et réussi amène ène cinquième zotte membres dans sa manifestation-là — gouvernement pou obliger craquer.....

TON GASTON:  .....to oulé dire lors chaque 5 membres, ène seul membre bizin participer pou faire ène la force? Li assez raisonable — connaissant nou pays. Autrement, pas blier, travailleurs pas habituer dessane dans meeting syndicat. Grosse majorité participer seulement quand donne zotte bus gratuit et manger-boire. Rappelle banne meetings politiques 1er mai dernier. Si gouvernement et sa deux partis l’opposition-là pas tipou dépense près Rs 10 millions — dimounes pas ti pou participe dans zotte meeting. To d’accord? Donc, bizin faire attention.....

MANON: ..... mo d’accord. Ena beaucoup vendeurs parmi banne syndicalistes même. Dans le passé, la veille chaque grand manifestation pareille — cotte gouvernement coincé — éna syndicat tipé vendé, Marquer-garder. Gouvernement pou rôde éclate sa mouvement syndical-là. Li pou poster so banne lèche-bottes parmi banne syndicalistes. Couma dire li pou envoye so banne chiens loup parmi banne moutons!

Bizin donne ene leçon sa gouvernement dominère-là

TON GASTON:To conné, mo guette li dans ène l’autre façon moi. Ecoute moi bien. To éna ène gouvernement ki finne gagne deux élections coup sur coup. To éna ène Premier ministre amateur ki pé senti li mari fort et ki pé abuser / ki pé envoye merde certaines la loi nou pays / ki pé agir couma ène dictateur / ki croire ki Bondié finne envoye li pou diriger / ki croire ki l’argent public c’est l’argent Parti Travailliste sa / ki pas ène modèle pou la société, etc. etc. To éna l’opposition ki finne casser boutte par boutte. To éna bon nombre journalistes ki finne vendé. To éna ène population ki finne jette le-corps. Et finalement, to éna beaucoup vendeurs parmi banne ti-travailleurs / professionnels / politiciens, etc. etc. Alors, ène frein bien-bien important là. Ene bon manifestation travailleurs pou aide pays-là dans beaucoup façons. To finne comprend moi?

MANON: Full comprend. Situation là pareille couma ène tempo. L’air chaud bizin sorti. Sinon li pou éclater. OK, finne bien blaguer. Anou séparer. Pas pé capave marcher. Pou obliger alle prend bus. Allé, bye-bye. Nous ava joinne la semaine prochaine.....

TON GASTON: .....attanne avant nous séparer. Nous ti coze lors soulèvement ki pou capave éclater dans banne dispensaires et l’hôpital. Innocents ki pou alle paye pou péché gouvernement. Banne infirmiers et docteurs ki pou alle assize lors tawa chaud. Et pourtant, zotte pas en-tort. Public tire la-rage lors zotte pou narien. OK, à pli tard. Bye-Bye. Li bon ki nous finne éclairci sa point-là.

MANON: Bien sûr, nous pas bizin blame banne infirmiers et docteurs. Au contraire, nou pou bizin remercier zotte. Zotte pé déborder avec travail. OK, bye-bye. Guette ou la santé bien.